Qui est en ligne

Il y a actuellement 2 invités en ligne
Publier la science: quel plan marketing ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
15-02-2016
TODO supply a title

Mercredi 11 mai 2016, 19h30

crédit: Bar Des Sciences

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Publier la science: quel plan marketing ?

Bart van Tiggelen Martina Knoop Stéphane Plaszczynski
Responsable groupe de travail sur l’édition scientifique à la SFP (Société française de physique) Directeur de recherches au CNRS Institut national de physique, Paris Chargée de mission pour l’information scientifique et technique (IST) Chargée de recherche au CNRS Institut national de physique, Paris Directeur de recherche au CNRS, chargé de mission IST, contact national SCOAP3, Laboratoire de l’accélérateur linéaire /IN2P3, Orsay

Les publications scientifiques répondent à des exigences très particulières, avec les coûts associés. Les abonnements aux revues étaient devenus inabordables pour les petits laboratoires et les chercheurs isolés.

Depuis quelques années, le système des publications subit un changement radical : toute la communauté scientifique paie les journaux, et l’accès aux articles scientifiques devient gratuit : c’est la révolution de l’« Open access » (accès libre), qui se développe dans diverses disciplines (géophysique, physique, etc.)

Ce bouleversement se traduit pour la physique des particules par le consortium SCOAP3 (Sponsoring Consortium for Open Access Publishing in Particle Physics). Les intervenants de ce soir participent à cette organisation et viendront nous en dire un peu plus sur les pourquoi et comment de ce changement radical du « Business Model » de la publication scientifique.

Pour en savoir plus, l’Open access pour les nuls

Dernière mise à jour : ( 04-05-2016 )
 
< Précédent   Suivant >

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !