Qui est en ligne

Il y a actuellement 2 invités en ligne
Les objets connectés : allons-nous tous devenir tous connectés ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
15-02-2016
TODO supply a title

Mercredi 6 avril 2016, 19h30

crédit: Bar Des Sciences

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Les objets connectés : allons-nous tous devenir tous connectés ?

Antoine Dupont Jean Rohmer
Co-fondateur & CEO @Auxivia Directeur du laboratoire de Vinci Technology Lab

Traqueurs d’activité physique, montres connectées, maisons connectées … Capteurs, transmetteurs de données, les objets connectés ou l’Internet des objets, vont devenir omniprésents dans nos vies. Selon une étude du cabinet AT Kearney, l’Union européenne devrait compter, à l’horizon 2025, 26 milliards d’objets connectés en service.

Ces données transmises par ces objets connectés qui radiographient notre quotidien, le consommateur peut les envoyer directement à des géants d'Internet avec des boutons connectés à coller. Certaines données sont transmises par ondes radio. Plusieurs millions d’objets sont aujourd’hui connectés aux réseaux, dans des secteurs tels que la santé, les transports et l’industrie. Dans d’autres cas, les données des objets connectés sont transmises directement via Internet.

Née au sein de l’accélérateur de l’École polytechnique, la start-up Auxivia conçoit des objets connectés santé pour accompagner les personnes âgées et leurs aidants au quotidien. Quant au Laboratoire de Vinci Technology Lab spécialisé en méthodes numériques, management et analyse de l’information, il explore les grandes facettes du nouveau monde numérique. Ces acteurs du numérique pourront ainsi nous éclairer sur les recherches menées sur ces objets connectés, leurs utilités ainsi que sur les problèmes de confidentialité. Utiles ou gadgets, les objets connectés sont-ils une véritable avancée technologique ?

Dernière mise à jour : ( 28-03-2016 )
 
< Précédent   Suivant >

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !