Mardi de l'espace: L’océan, acteur du climat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
02-11-2013
TODO supply a title

Mardi 13 octobre 2015, 19h30

crédit: CNES

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Mardi de l'espace: L’océan, acteur du climat

Anny Cazenave Marina Levy
CNES Institut Pierre Simon Laplace

Nouvelles missions, nouveaux satellites, nouvelles technologies, le spatial renforce son dispositif pour étudier les effets du changement climatique sur l’océan. Actuellement, l’océan stocke plus de 90 % de l’excès de chaleur associée aux émissions de gaz à effet de serre. Du même coup, il se réchauffe. Avec la fonte des glaces, le réchauffement climatique est responsable de la hausse de la mer, aujourd'hui observée en routine par les satellites altimétriques.

L’océan se révèle être un terrain d’observation majeur pour connaître et anticiper les évolutions climatiques touchant la faune et la flore, mais aussi les populations vivant sur le littoral. Quelles sont les modifications que ce changement induit sur le phytoplancton, la pêche, les écosystèmes, la biodiversité, la température… ?

C’est, entre autre, pour apporter des réponses à ces questions que vient d’être lancé le satellite Jason3. En un peu plus de vingt ans, le CNES est devenu, grâce à sa filière de satellites altimétriques Jason, l’un des leaders mondiaux de l’océanographie spatiale.

Dernière mise à jour : ( 06-10-2015 )
 
< Précédent   Suivant >

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !