Peut-on tout greffer? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
25-09-2013
Mercredi 2 octobre 2013 à 19h30

Au Café du Pont Neuf, 
14, quai du Louvre Paris 1er

 

"Chirurgie: peut-on

tout greffer?"



 
Peut-on tout greffer ?

La recherche et la médecine murissent de nouvelles stratégies pour remplacer les parties hors service du corps. Désormais, l’on expérimente la pose d’implants au fond de l’œil pour rendre la vue à des non-voyants, le remplacement de pièces très délicates comme le genou, et même la culture de vrais tissus humains comme les os.

Laurent Sedel, chirurgien orthopédiste à l’hôpital Lariboisière à Paris et directeur de recherche au CNRS, explore ainsi une nouvelle approche pour remplacer l’os : produire  artificiellement du tissu osseux naturel à partir de cellules spéciales cultivées en laboratoire sur un support.
Mais cette nouvelle médecine ne répare pas que les tissus durs.  Désormais, elle tente aussi de guérir les dilatations anormales et localisées d’artères :
les « anévrismes ».

Éric Allaire, chirurgien vasculaire au CHU Henri Mondor de Créteil et directeur de recherche au CNRS, expérimente ainsi une nouvelle manœuvre. Son équipe a imaginé d’apporter, via un cathéter circulant à l’intérieur des artères, des facteurs manquant à l’aorte malade pour l’aider à cicatriser.

Encore au stade expérimental, ces nouvelles approches soulèvent de nombreuses questions, notamment celle des bénéfices et des risques. Sans compter la dimension psychologique de leur acceptation par les patients.

Lire l’article « Le corps en pièces détachées », CNRS Le Journal

Éric Allaire, chirurgien vasculaire au CHU Henri Mondor de Créteil et directeur de recherche au CNRS, et  Laurent Sedel, chirurgien orthopédiste à l’hôpital Lariboisière à Paris et directeur de recherche au CNRS,
répondront à nos questions mercredi 2 octobre


Venez nombreux à cette soirée, qui sera animé par Julien Rastegar, journaliste scientifique.


Entrée libre dans la mesure des places disponibles.


Xavier Ferran,
notre pianiste, nous accompagnera aussi !
 

Dernière mise à jour : ( 05-12-2013 )
 
< Précédent   Suivant >

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !