Qui est en ligne

Bienvenue sur bardessciences.net
Docteur ! Un nano-test ! Nano-particules et nouveaux diagnostiques
01-06-2015
TODO supply a title

Mercredi 1 juillet 2015, 19h30

Image
crédit "AutoFISH" by Vjsieben - Own work. Licensed under CC BY 3.0 via Wikimedia Commons.

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Docteur ! Un nano-test ! Nano-particules et nouveaux diagnostiques

Cédric Chauvierre Jean-Louis Viovy Claire Smadja
Chargé de Recherche à l’INSERM unité U698 Directeur de recherche CNRS chef d'équipe du labo Macromolécules et Microsystèmes en Biologie et en Médecine Professeur à L'Institut Galien Paris-Sud, équipe Protéines et Nanotechnologies en Sciences Séparatives

Laboratoire sur puce : l’ère du nano-diagnostique.

Rassembler sur une surface de quelques centimètres carrés toutes les étapes du diagnostique, de l’analyse de l’échantillon au rendu du résultat, c’est le principe des laboratoires sur puce.

Les tests moléculaires utilisés quotidiennement dans les laboratoires sont souvent lourds et coûteux et les laboratoires sur puces sont des alternatives prometteuses. Cette nouvelle génération d’appareils d’analyse intègre de façon automatisé et rapide toutes les manipulations techniques nécessaires à la recherche des anomalies moléculaires. Les opérations analytiques sont effectuées au sein de micro-canaux (de l’ordre d'un dixième à un centième de millimètre) gravés dans la puce. Les échantillons et les produits nécessaires sont injectés et manipulés dans ces canaux par des micro-pompes, systèmes pneumatiques ultra-miniaturisés, ou des champs électriques. Cette miniaturisation réduit la quantité de l’échantillon biologique nécessaire et réduit aussi les temps d’analyse. De plus, ces appareils ne sont pas très chers et leur fabrication est relativement simple.

Les espoirs des laboratoires sur puce recouvrent de larges domaines d'applications, tant génétiques que biochimiques, de l'étude des molécules au diagnostic médical, notamment en cancérologie pour dépister des mutations ou la présence de micro- métastases, mais pas seulement...

Dernière mise à jour : ( 30-06-2015 )
 
Sous la croute terrestre: voyage au centre de la Terre
01-06-2015
TODO supply a title

Mercredi 3 juin 2015, 19h30

Image
crédit J. Aubert / J. Dyon (IPGP)

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Sous la croûte terrestre: voyage au centre de la Terre

Julien Aubert Yann Klinger François Daviaud
Directeur de recherches CNRS, responsable de l’équipe de dynamique des fluides géologiques de l’Institut de Physique du Globe de Paris Responsable du laboratoire de recherche en Tectonique et Mécanique de la Lithosphère (IPGP) Chef du Service de Physique de l'Etat Condensé, expérience VKS (CEA)

On la foule quotidiennement, sans avoir conscience des phénomènes complexes qui se déroulent sous nos pieds. Pourtant, des évènements parfois violents nous rappellent son activité. Elle ? C’est la croûte terrestre. Sous elle, un sandwich complexe de matières solides et liquides, dont les mouvements secrets occasionnent des phénomènes dont nous sommes les témoins, comme la tectonique des plaques, le volcanisme, les séismes ou encore le champ magnétique qui nous protège des radiations cosmiques.

Si la structure de la terre et les phénomènes qui s’y déroulent sont globalement connus et modélisés, les scientifiques tentent aujourd’hui d’affiner cette compréhension. Grâce à des modèles de plus en plus complexes et des techniques inédites, ils cherchent à reproduire des phénomènes équivalents à ceux que l’on peut observer depuis la surface à des échelles d’espace et de temps très variées. Embarquez avec le bar des sciences pour un voyage sous la croûte terrestre, pour tout savoir sur cette gigantesque machine thermique, situé sous le café du Pont Neuf (et au-delà)...

Dernière mise à jour : ( 01-06-2015 )
 
Le sucre: Ami ou faux ami ?
28-04-2015
TODO supply a title

Mercredi 6 mai 2015, 19h30

Image
crédit lobbycratie.fr

Au Café du Pont Neuf,
14, quai du Louvre
Paris 1

Le sucre: Ami ou faux ami ?

Vanessa Gouyot Michel Crepin
dieteticienne-nutritionniste à la clinique du Landy à Saint-Ouen professeur d'oncologie à la faculté de médecine, Université Paris 13 de Bobigny (INSERM)

Barbes à papa, berlingots, bonbons, caramels, confitures, meringues... Le sucre, source de tous les délices !

Connu depuis l’Antiquité, le sucre de canne a été utilisé comme médicament jusqu’au XVIIème siècle. Rare et précieux, il était réservé aux plus riches. Ce n’est qu’ au XVIIIème siècle que le sucre est entré dans la cuisine, avec l’intensification de l’exploitation de la canne à sucre dans les Antilles et l’Amérique du Sud. Il est devenu un ingrédient indispensable de la cuisine et de la pâtisserie. Le développement de la betterave sucrière a démocratisé sa consommation en Europe lors de la révolution industrielle, aux XIXème et XXème siècles.

De canne ou de betterave, le sucre est aujourd’hui largement utilisé par l’industrie agroalimentaire et présent à la fois dans toutes sortes de produits, sucrés ou salés. Le risque, c’est qu’une alimentation trop riche en sucre peut entraîner du surpoids et de l’obésité chez les enfants et adolescents, du diabète, des maladies cardiovasculaires et certains cancers chez les adultes. Sans oublier les caries ! Manger moins de sucre est donc un enjeu de santé publique.

Entre plaisir et risque, comment consommer au mieux cet ami…. ou faux ami ?

Dernière mise à jour : ( 28-04-2015 )
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 4 sur 49

Côté BAR...

Les règles du jeu pour que nous puissions nous enivrer de connaissances au café du Pont-neuf, bien au chaud, dans une ambiance agréable, et où nous pouvons stocker notre matériel en toute sécurité :

6€ pour toute 1ère consommation (café, thé, soda, bière, verre de vin…) ;

10€ pour toute 1ère consommation d'un niveau supérieur (whisky, gin, porto, grandes bières..) ;

cette majoration de la première consommation vaut même si elle accompagne un plat.

Pour le reste, tous les sourires que vous pourrez faire aux serveurs qui se démènent seront gratuits !